KEMITUDE

NOUVEL ALBUM DE K.SIMI

MOT DE L’ARTISTE:

L’AFROROOT est un style novateur qui ouvre, bien au delà du texte, à l’histoire du peuple africain et afro descendant, dans une dynamique unitaire.

Mon ivresse du Reggae-dub, de la guitare Rock, des harmonies Jazz, de la note Blues, du flow Rap ou Slam… n’a pas eu de mal à s’accommoder aux divers rythmes, chants et sonorités de mon Afrique ancestrale, mon essence vibratoire. Un exercice extraordinaire où je m’amuse à explorer des ambiances de pays Mandingue, Sénoufo, Congo, Yoruba, Fang, Ibo, Bamiléké, Akan, Swahili… Je ne peux pas tout citer, mais bref!… le son dans toute sa dimension panafricaine.

Mordu de la guitare, je suis toujours partagé entre l’acoustique et l’électrique. La saturée et la claire… Lâcher ici et là quelques solos rock de malade, sur des guimmicks pentatoniques tribales, me procure toujours un drôle d’effet sensoriel. J’aime créer à la guitare-folk, des plages de sonorités du N’goni Mandingue ou du Xalam, pour laisser planer ma fameuse “Mystic-guitare” : Un délire que je signe, pour apporter à l’Afroroot sa caractéristique transcendantale de “Tribal-dub”.

Il me restait néanmoins le plus gros pari: Comment pondre quelque chose de simple limpide et homogène, de toute cette mixture complexe, tout en respectant les codes des tendances actuelles?… En tout cas j’ai fait de mon mieux, en y créant une atmosphère de Renaissance, célébrant la parenté des valeurs sacrées de l’Égypte antique et des traditions “Kamito-africaines” contemporaines.

l’Afrique berceau de l’humanité et de la civilisation, est de ce fait la solution aux dérives de la planète. Ce, à la condition qu’elle retrouve sa liberté et son épanouissement. Je pense que la libération de Kama et de ses enfants, est une cause humaine fondamentale, bénéfique pour la planète entière.

L’album Kemitude est un premier acte de rappel à l’ordre, à notre civilisation sous la conduite d’un règne patriarcal livré à toutes les folies dévastatrices. Une ordonnance au retour à la culture matriarcale primordiale. Le féminisme, né du modèle patriarcal dominant, perd ici tout son sens, jouissant d’une retraite dorée que lui vaut la quintessence humaine… Ici le consensus harmonieux du triptyque Féminin-Masculin-Postérité, symbolique de l’Éternité dans la croix Ankh, abolit le conflit des genres, en assurant la bienséance de l’autorité de l’homme, dans la restitution du pouvoir primordiale de la femme.

L’album Kemitude est le premier acte d’un genre artistique que je propose, pour interroger le sens de l’Humain dans un monde partagé entre la perte de la valeur éthique et la soif de l’authenticité.

Trêve de commentaires, place aux oreilles!.